KikouBlog de LtBlueb - Octobre 2009
LtBlueb

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Octobre 2009

Dénigrement

Par LtBlueb - 19-10-2009 23:30:45 - 11 commentaires

Je passe de moins en moins de temps sur le forum... néammoins ce soir j'ouvre un post consacré à Serge Girard (Merci à Land) . Certes, on peut être fan ou ne pas aimer, la moindre des choses c'est de respecter tout simplement... bref ce que j'ai lu en 2 pages m'a  vacciné pour un moment, et m'a rappelé un petit texte déniché il y a peu sur le net...

 

L'Blueb 

---

 

J’écoutais dernièrement dans un restaurant, une conversation entre plusieurs personnes qui s’affairaient à dénigrer la personnalité d’une autre, qui n’était pas présente et je réalisais à quel point, le jeu de la programmation karmique polarisé agit à leur insu et contre eux, à travers ce genre de comportement réactionnaire et émotif.

Le dénigrement. ou les façons diminuâtes qu’ont certains individus de réagir à tout ce qui va à l’encontre des formes de leurs croyances, est le symptôme même, la résultante, la preuve incontestable, du moins pour l’ego métaconscient, d’une conscience encore en mode involutif.

Impuissants à voir ceci, les individus en mal de dénigrer ne réalisent pas qu’ils dévoilent encore plus au grand jour leur état réel de conscience, et qu’ils s’enlisent encore plus, tout au moins, aux yeux de ceux, avec qui ils pourraient créer certaines alliances, c'est-à-dire qu’ils ne réalisent pas à quel point, malgré tout ce qu’ils peuvent vouloir faire paraître aux yeux des autres, à quel point, ils définissent, par leur propos, ce qu’ils sont réellement, c’est à dire, qu’ils confirment malgré eux, pour les yeux qui peuvent voir et pour les oreilles qui peuvent entendre, l’état réel de leur conscience, c'est-à-dire l’assujettissement à leur conscience involutive.

Que se cache t’il derrière le dénigrement? Pourquoi dénigrer? Quelles sont les raisons réelles du dénigrement?
Qu'est-ce qui fait pulser ce genre de réaction émotive plus ou moins consciente et involutive?
Qu'est-ce que ça énergise?

Derrière le dénigrement se cache toujours une réaction inconsciente vis-à-vis la protection personnelle d’une forme de croyance ou d’une autre. Derrière le dénigrement se cache toujours une polarisation négative de la forme qu’expriment les autres, de l’opinion et de la personnalité des autres, pour la protection de nos propres formes de croyances, donc d’image de soi. « Si tu ne penses pas comme moi, tu es ceci, ou cela, si tu affirmes les choses de façon un peu trop certaine, absolue, tu imposes, tu te prends pour un autre, etc.

Ceci est la base même de toutes les grandes différences au niveau du système psychologique de pensée actuelle, en fait, tout comme les grands courants qui s’affrontent dans le monde en ce moment; nous expérimentons au micro mondial ce que ces courants expérimentent au macro mondial, c’est à dire, que, ce que l’on voit en petites doses individuelles, est le même comportement involutif que l’on voit à grande échelle au niveau des actualités mondiales présente.

Au lieu de commencer à bâtir les bases d’une collaboration pour se sortir de la survie à toutes les sauces, ils se battent pour des idéologies polarisées à l’os, qui ne servent, en fait, qu’à maintenir en place la programmation qui les habite et les faire souffrir psychologiquement et physiquement encore plus. Amen!

Même ceux qui parviennent à avoir une petite lueur d’objectivité momentanée, finissent toujours par se réenligner très rapidement à ce collectif dénigreur sous la pression collective de celui-ci, à travers les menaces voilées ou implicites de toutes sortes, pour ne pas être mis à part, dénigré eux mêmes, pour les mêmes raisons de divergences d’opinions ou d’idéologie.

L'image, toujours l'image!

Incapables de s’isoler de cette trop forte influence, pour leur ego, que trop émotionnellement lié au collectif, ils plient l’échine encore une fois, ne réalisant pas qu’ils se maintiennent ainsi encore plus sous la botte polarisée de leur programmation et ainsi s’empêchent à s’en extirper, malgré leurs plus profonds désirs de s’individualiser. L’influence de la programmation polarisée devient alors implicitement collective, nourrit et impose sa loi, pour contrer l’individuation de l’ego.

Impuissants à voir leurs intérêts réels, qui leur permettraient enfin de régler leurs différends, de s’allier au lieu de s’opposer, ils vont parfois, jusqu’à s’entretuer au nom de leur idéologie… quel monde !!

Il n’y à que très peu de différences fondamentales, entre les réactions émotives qui vont à l’extrême, et celles plus soft, qui ne font qu’essayer de tuer la personnalité et l’opinion des autres.

Il y a une très nette et précise différence entre s’attaquer à la personne d’un individu et d’essayer de faire voir à la personne, ou elle se fait prendre, comment elle se fait prendre et ou elle peut se situer.

Dans un cas, une est polarisée négativement et produis le mépris, et la haine et tout le reste; et l’autre, plus créative, sème les conditions probables à une possible co-appréciation future.

Tout ceci revient en fait, à une seule chose; la base même du premier pas vers l’évolution réelle de l’ego, celui de ne pas croire ce qui se passe dans sa tête, de ne pas donner de crédibilité a ce qu’il pense… être!

L'image, toujours l'image!

Pour citer, du point de vue psychologique, l’utopie des utopies; si tous les individus parvenaient, du jour au lendemain à neutraliser leurs tendances à croire ce qu’ils pensent, nous aurions le début de la fin de la programmation involutive sur cette planète!

Pourquoi? Parce qu’ils réaliseraient, qu’ils sont dans l’obligation de collaborer, qu’ils n’ont pas le choix. Pourquoi? Parce qu’ils ne verrons aucune autre issue à leurs problèmes, que celle de créer des alliances durables au lieu de se déchirer pour protéger des croyances, qui finalement, sont le fondement même de la situation retardataire et involutive que subit l’être humain actuel, d’aujourd’hui!

L’ennemi est en nous… pas à l’extérieur de nous!

Charles Sabourin

 

Voir les 11 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 47407 visites